Iridologie

L’iridologie est l‘étude de l’iris  (la partie colorée de l’oeil). Cette étude est un moyen technique qui permet une approche particulière en rapport avec l‘état de santé d‘un patient. L‘oeil est un peu comme le miroir de notre corps, chaque organe et son état y sont représentés. La lecture de ces informations peut permettre d’affiner un diagnostic.Irisdiagnose 1

L’idée selon laquelle l’œil serait le reflet du corps est très ancienne, et l‘observation de l‘iris a intéressé de nombreux chercheurs et médecins au cours des siècles. « Tels sont les yeux, tel est le corps », disait déjà Hippocrate, médecin grec (460-356 av JC), faisant ainsi une relation entre les yeux et les fonctionnements organiques.

C‘est le Dr Ignaz Von Peczely, un médecin hongrois du 19ème siècle, qui fait référence dans le domaine de l’iridologie.
Ses observations de l’iris l’amenèrent à constater l’apparition de taches dans l’iris de personnes et d’animaux suite à des fractures. L’étude de ce phénomène, qui aboutit à la découverte de l’iridologie, lui permit de conclure que les différents signes iriens correspondaient très exactement à des états pathologiques.

Ainsi avec le temps, il a pu être établi une topographie ou cartographie particulièrement étudiée et développée avec une base très concrète de correspondance des organes.
L’iridologie appliquée, aussi appelée iridoscopie, se présente comme un outil de diagnostic et non comme une thérapie en tant que telle. Outre l’évaluation de l’état de santé, l’analyse détaillée de l’iris, en direct ou par agrandissement photographique, révèle les prédispositions individuelles à certaines maladies. Celles-ci peuvent être associées au terrain génétique ou à des facteurs environnementaux ou émotionnels. C’est surtout cette faculté de découvrir des faiblesses organiques avant même l’apparition des symptômes qui distingue l’iridologie des autres méthodes de diagnostic.
N‘étant cependant pas reconnue comme une science exacte dans le vrai sens du terme, l‘iridologie ne remplace pas des examens cliniques mais en est complémentaire au même titre qu‘une analyse de sang ou qu‘une radiographie.

L‘examen iridologique :

Vu au microscope, l‘iris ressemble à une montre avec ses douze secteurs. Chaque organe y est représenté, comme une zone de projection de l‘ensemble du corps. L‘examen iridologique permet d‘examiner la structure de la trame ou stroma de l‘oeil, les pigmentations et leurs variations, les modifications de cette trame irienne, couleurs ou taches et autres signes comme les lacunes, les stries, les anneaux qui, associés à leur emplacement dans la topographie, permettent de parler de faiblesse d‘organes, de prédispositions héréditaires ou/et de constitution.

La découverte des faiblesses organiques permet au thérapeute d‘agir en amont en proposant une thérapie adaptée au cas du patient et de prévenir des situations pathologiques.

Selon le principe : « Il vaut mieux prévenir que guérir », cet examen iridologique pose le « décor » de la situation du patient. Associée à d‘autres diagnostics cliniques et à notre test de biorésonance, l’iridologie nous permet ainsi de mieux vous aider dans votre démarche de santé.

DÉROULEMENT DE L’EXAMEN IRIDOLOGIQUE

Pour observer l’iris, une photo de chaque oeil est prise à l’aide d’un appareil photo adapté.
Cette prise de vues est réalisée avec un appareil de précision qui n’utilise pas de rayons, n’est pas douloureuse, et ne présente aucune contre-indication.
Pour la qualité de l’image, et donc de l’examen, il est recommandé de ne pas porter de verres de contact.
Un examen iridologique peut être réalisé sur les enfants à partir de 8 ans, l’iris d’un enfant terminant sa formation vers l’âge de 7 ans.

Suite à ces prise de vues, l’iridologue analyse ses observations suivant leurs localisations sur une carte irienne, véritable topographie du corps, des organes et des systèmes du corps (nerveux, digestif, hormonal, etc…).

Cette carte permet de découvrir quel est votre « terrain » et de prendre conscience de la manière dont votre organisme fonctionne : vos faiblesses organiques, vos prédispositions pathologiques et donc les organes qui sont à soutenir.
A l’issue de l’examen, les photos de chaque iris ainsi que la carte irienne correspondante sont enregistrés dans votre dossier.
Une brochure explicative vous est ensuite remise, dans laquelle se trouvent les photos de vos iris gauche et droit auxquels sont joints les schémas iriens de chaque oeil.

Photo package Iridologie

Eventuellement s’y ajoute, si besoin, une thérapie sous forme de cartes ou de gouttes.
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre thérapeute.

 

Votre équipe Hartgens
04-2016